Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 16:28
prémonitoire !

prémonitoire !

 

Mediapart : « Au moins deux hommes armés et cagoulés ont pénétré mercredi en fin de matinée dans la rédaction de l'hebdomadaire « Charlie Hebdo », ouvrant le feu. Plusieurs membres de la rédaction ont été tués, dont Cabu, Charb, Wolinski, Bernard Maris et Tignous. Dans leur fuite, les agresseurs ont également ouvert le feu sur des policiers. »

 

 

Selon les premières informations, douze personnes ont été tuées, quatre ont été grièvement blessées et quatre blessées plus légèrement.

 

C’est une réaction à chaud face à cette tragédie sans nom. Il est sans doute trop tôt pour tirer des conclusions. Une bande de fanatiques, deux à cinq salopards cagoulés, selon les sources, ont pénétré dans les locaux de « Charlie Hebdo » et ont tué entre dix et douze personnes.

 

Ce qu'il vient de se passer est un acte de guerre qui ensanglante les fondements même de la République. Alors, à qui répliquer ? Certainement pas contre les communautés musulmanes qui sont les premières victimes de ce fanatisme. En agissant ainsi, on tomberait dans le piège tendu par l'ennemi qui a pour nom fanatisme, associé à de sordides intérêts qui ne tiennent aucun compte de l'humain.

 

 

La meilleure réponse !

La meilleure réponse !

 

Il faut de la fermeté et des moyens. Fermeté à l'égard de comportements inacceptables et agressifs, à l'égard de comportements et propos fanatiques, mais il faut aussi mettre les moyens nécessaires pour que des jeunes gens ne se laissent pas entraîner dans la spirale infernale qui mène au terrorisme. Ces moyens s'appellent éducation et accès au travail.

 

Or, on interdit aux plus démunis l’accès au travail par l’exclusion et à l’éducation par la frilosité. Nos dirigeants perdent toute dignité en se pliant ainsi par lâcheté et cupidité à ces mêmes intérêts qui arment les fanatiques.

 

Pierre Verhas

Fraternité, Camarades, vous avez bien mérité de la Liberté !

Fraternité, Camarades, vous avez bien mérité de la Liberté !

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre verhas
commenter cet article

commentaires

Nathalie P 08/01/2015 16:06

Je trépigne d'indignation.
Et je ne doute pas un instant que cet acte machiavélique ne fera qu'alimenter l'argumentaire binaire des mouvements d'extrême droite.
Il me semble vital aujourd'hui que le monde musulman, le vrai, celui qui pratique sa foi avec pacifisme et tolérance, se dresse en masse et dénonce fermement tout acte de haine commis "au nom du prophète". Pas en leur nom.
L'enjeu de demain ne sera-t-il pas de trouver comment couper court à la spirale de la haine: autant la leur que la nôtre ?

P. Boigelot 08/01/2015 08:02

Eugène Sue, dans Les Mystères de Paris à propos de deux assassins : "[...]ils sont féroces comme des tigres, mais lâches comme des poules[...]".

Pierre W 07/01/2015 20:05

Je me sens bien triste aujourd'hui. L'année 2015 commence mal... En Allemagne, des foules beuglantes stigmatisent une communauté, les musulmans en l'occurrence... Que de mauvais souvenirs! Ici et là, des (pseudo-)intellectuels préfèrent surfer sur les peurs et les clichés, plutôt que de jouer leur rôle, à savoir privilégier l'analyse et la réflexion. Enfin, à Paris, aujourd'hui, des assassins barbares perpètrent un crime ignoble et abject. En tuant des hommes libres, ils veulent, en réalité, tuer une presse libre, tuer la liberté tout simplement.
Il nous faut donc reprendre nos outils - le dialogue, l'écoute, l'empathie, la générosité, la fraternité - et nous remettre au travail si nous voulons un autre monde - plus juste, plus libre, plus humain - à laisser à nos enfants.