Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 11:54

 

« Aujourd’hui à Toulouse nous a été donnée une illustration horrible du point où un tel cynisme délirant peut nous entraîner. Tous ceux qui ont été flingués ou tués dans et autour de la ville au cours des huit derniers jours ont une chose en commun. Ils sont issus de "minorités visibles". Ils avaient des noms ou des visages qui les balisent comme n’étant pas descendus, comme Jean-Marie Le Pen le dirait, de "nos ancêtres les Gaulois". Leurs origines – tout aussi bien juives que musulmanes - étaient au Maghreb ou dans les Caraïbes. Ils étaient, en somme, un instantané de "la France métissée" - les métis, immigrant en France qui travaillent dur et "se lèvent tôt" pour vider les poubelles et s’occuper de leurs enfants ; les personnes qui meurent de manière disproportionnée pour la France mais qui sont également le plus souvent enfermés dans ses prisons et ses banlieues délabrées.

 

Comme un père l’a dit ce matin, alors qu’il étreignait son fils, en le sortant de l’école, "Ils nous attaquent parce que nous sommes différents." »

 

Voilà ce qu’écrit Fiachra Gibbons, journaliste irlandais, correspondant du « Guardian » (ici un extrait du site « le Grand Soir »).

 

 

Toulouse_crime02.jpg

Le Collège juif de Toulouse : le tueur est passé...

  

Rien n’est plus vrai ! Un spectre hante l’Europe : l’uniformisation. Pour installer un pouvoir invisible, omniprésent, d’une puissance inégalée, on uniformise le travail, on standardise l’économie et on démolit tout ce qui fait ou peut faire la diversité : la politique, la culture, l’éducation. Tout doit fonctionner selon un modèle unique.

 

Pire : l’homme lui-même doit être « uniforme » et donc conforme au « modèle ». On permet, si on n’encourage pas, un discours odieux contre les différents, contre la « France métissée » qui n’est pas seulement la France « café au lait », mais aussi la France où chacun, quelle que soit son origine, vit, travaille, s’épanouit dans une société libre et égale. La France ? Pas seulement, l’Europe ! C’est cela que l’on veut détruire.

 

 

Toulouse_crime03.jpg

Il a été tué parce qu'il était différent. Pourtant, c'est une tradition ancestrale de l'armée française de faire servir des hommes issus de toutes les cultures.

 

 

Au-delà de l’odieux, les conséquences de cette pensée « standardisante » sont incalculables. Par exemple, l’antisémitisme se banalise et s’institutionnalise. Ainsi, en Hongrie, suite aux réformes fascisantes du gouvernement Orban (voir « Uranopole » http://uranopole.over-blog.com/article-hongrie-un-nouveau-pas-vers-la-fin-de-l-union-europeenne-96814225.html), des mesures apparemment sans conséquences majeures, sont prises petit à petit comme le licenciement de tous les musiciens juifs de l’orchestre philharmonique de Budapest. Pire, la plaie s’étend dans la population. Ainsi, des étoiles jaunes sont apposées dans la nuit sur les boîtes aux lettres des maisons occupées par des Juifs et des proches de Juifs.

 

Cela n’empêche pas le « Fidescz » (le parti de Viktor Orban) d’avoir le vice-président du groupe « parti populaire européen » (parti chrétien conservateur), actuellement principale formation politique du Parlement européen. On s’aperçoit que la Commission est bien prompte à prendre des mesures injustes sacrifiant une génération de jeunes Grecs (voir la chronique d’Elie Barnavi dans « Marianne » de cette semaine) sur l’autel de la finance ultralibérale, alors qu’elle tergiverse sur les sanctions devant frapper le gouvernement hongrois qui détruit sciemment les bases de l’Union européenne. De plus, par ce « laxisme », il y a un risque évident de tache d’huile à d’autres Etats membres.

 

Aussi, il n’est guère surprenant que de nombreux jeunes Juifs européens envisagent de quitter le vieux continent pour aller vivre en Israël où la société est bien plus dynamique, en dépit du conflit israélo-palestinien. Mesure-t-on les pertes irréparables d’un départ massif des Juifs européens ? C’est une large part de l’élite qui s’en va et surtout un pilier essentiel de la pensée européenne.

 

 

Toulouse_crime04.jpg

Le rabbin Jonathan Sandler tué avec ses deux enfants parce qu'ils étaient différents.

 

 

Les crimes de Toulouse et de Montauban ne sont pas le fait d’un seul « tueur fou ». Son bras a été guidé par une idéologie dévastatrice. Si on n’y prend tout de suite garde, les soldats de Toulouse et de Montauban, le rabbin Jonathan Sandler, ses deux enfants Gabriel et Arieh et Myriam Monsonego ne seront pas les seules victimes de ces déments.

 

Pierre Verhas

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre verhas
commenter cet article

commentaires

Bernard Gensane 22/03/2012 15:21

Salut Pïerre,
Dans ton comment(aire sur mon blog, qu'entends-tu pas sans tomber dans le laxisme presque complice d'une partie de l'extrême-gauche.

pierre verhas 22/03/2012 15:45



Bonjour Bernard,


Je m'attendais à ta réaction. Je vise certains éléments se réclamant de l'extrême-gauche qui, sincèrement ou non, estiment que les mouvements islamistes radicaux sont des mouvements de
libération. C'est tout à fait faux.


Le véritable enjeu est le contrôle des ressources énergétiques qui se raréfient. C'est donc une guerre entre les USA et les pays occidentaux suivistes (comme la France, la Belgique, etc.) et des
pays pétroliers, essentiellement l'Arabie saoudite. Les Saoudiens et les Emirats pratiquent un Islam très rigoriste appelé wahabbisme qui est le limon idéologique et religieux des
groupes armés sunnites qui pratiquent le terrorisme. Ce ne sont donc pas des mouvements de libération comme le pensent certains groupes de gauche radicale en Europe. Ces groupes forment le bras
armé des dirigeants des pays producteurs. Leur seul objectif est d'avoir le contrôle total sur la production et le transport du pétrole et du gaz, L'Arabie saoudite et les Emirats étant les
principaux producteurs (quelque 60 %), veulent avoir le monopole d'autant plus que les ressources se raréfient.


Ces pays pratiquent non seulement un Islam rigoriste qui, entre autres, transforme la femme en esclave, mais constituent les dernières monarchies absolues. Il est complètement stupide de
penser qu'ils peuvent armer et entretenir des mouvements de libération.


La réponse "occidentale" est tout aussi ridicule et dangereuse. La "lutte contre le terrorisme" (on ne lutte pas contre une arme !) sert de prétexte à renforcer le complexe militaro-industriel et
restreindre les libertés. L'enjeu, en définitive, est d'installer le pouvoir absolu des multinationales et de la haute finance.


Tout cela nécessite bien entendu une analyse bien plus approfondie qu'il serait trop long de rédiger en réponse à ton commentaire. Ce sera fait dans quelques jours, car c'est un élément
fondamental à mettre au point.