Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 19:58

Tout le monde connaît la société Monsanto de Saint-Louis (Missouri)  pour sa mise en œuvre des fameux organismes génétiquement modifiés (OGM) et ses méthodes quasi mafieuses pour en inonder le marché agro-alimentaire. Tout le monde connaît la société Monsanto de Saint-Louis (Missouri) pour ses tentatives d’appropriation des produits de la nature, mieux connues sous l’expression brevetage du vivant.

 

 

 

monsanto-factory

 

 

 

Les installations de Monsanto à Saint-Louis (Missouri)

 

 

Tout le monde connaît aussi la société Blackwater de Moyock (Caroline du Nord) qui recrute pour les services secrets américains et l’armée américaine des mercenaires pour effectuer le « sale boulot », notamment en Irak et en Afghanistan. Blackwater a troqué son nom pour Academi ( !) de Moyock (Caroline du Nord).

 

Blackwater a été fondée par Erik Prince suite au génocide rwandais en 1994. Ce brave homme se disait « choqué » (on le serait à moins !) par cette tragédie et a décidé « par humanité » de fonder « Blackwater » en 1995, ayant hérité de la fortune de son père décédé l’année précédente. Prince a fait ses premières « armes » au SEAL, forces spéciales de la marine américaine.

 

 

 

 

erik-prince-blackwater-testifies.jpg 

 Le très chrétien Erik Prince, fondateur de Blackwater 

 

 

 

Le parcours politique d’Erik Prince est révélateur. D’après Wikipedia : Il est vice-président de la société philanthropique Edgar and Elsa Prince Foundation, qui a financé au moins à hauteur de 670 000 dollars le Family Research Council et 531 000 dollars Focus on the Family", une organisation de la Christian right. La fondation est également un donneur majeur du Calvin College, institution chrétienne de Grand Rapids.  Prince est aussi membre du bureau de Christian Freedom International , une ONG dont la mission est d'aider les « Chrétiens persécutés en raison de leur foi ». Depuis 1998, Prince a donné personnellement plus de 200 000 dollars aux campagnes du Parti républicain. Prince est également un donateur de la conservatrice Alliance Defense Fund.

 

Au moins, on sait à qui on a affaire !

 

Pour prendre un exemple : suite à l’échec cuisant de l’intervention occidentale (où des paras belges ont participé…) en Somalie, la CIA a demandé à Blackwater de mettre sur pied une armée privée qui sert aujourd’hui à combattre, avec une efficacité toute relative et des conséquences sanglantes, les pirates qui attaquent les navires occidentaux le long de la côte somalienne. Et on peut multiplier les exactions de ce genre à tous les théâtres d’opération des services secrets américains. Balckwater – Academi est le « bras armé » destiné à faire le sale boulot imposé par la politique impérialiste américaine, pour le plus grand intérêt des firmes multinationales.

 

 

 Blackwater_Somalie.jpg

  L'armée "privée" de Blackwater en Somalie

 

Voilà donc une étape supplémentaire. Blackwater – Academi s’est mise directement au service desdites multinationales comme la pétrolière Chevron et l’agro-alimentaire Monsanto. Aujourd’hui, cette dernière aurait carrément acheté la boîte de mercenaires. Certaines sources démentent cette information, et le site «Le Grand Soir» a publié un erratum. Cependant, la vraie question est : pour quelles raisons la multinationale Monsanto se sert des «services» de Monsanto ?

 

C’est ici que cela devient inquiétant. Jusqu’à présent, ces firmes ne sont pas intervenues de près ou de loin dans des opérations militaires. Alors, si Monsanto consent un pareil investissement, il doit y avoir une raison impérieuse.

 

Sans doute, la contestation de plus en plus forte de la culture OGM et des méthodes commerciales illicites de Monsanto devient gênante. Aussi, il importe d’user d’autres moyens de « dissuasion » pour lesquels Blackwater – Academi est tout à fait compétente.

 

Cela prouve que les multinationales les plus agressives ont franchi une étape supplémentaire pour asseoir leur pouvoir : celle de la violence. Cela s’appelle du crime organisé et il n’est pas excessif de considérer que le capitalisme use désormais de moyens criminels.

 

Voici ce que nous explique cet article paru sur le site du « Grand Soir » (traduit de l’espagnol) et qui se réfère à une enquête publiée par l’hebdomadaire new-yorkais de gauche The Nation, un des plus anciens et plus sérieux des journaux progressistes qui montre que Blackwater - Academi est au service à la fois des services secrets et des multinationales et qui ne prétend pas que la firme de mercenaires ait été rachetée par Monsanto.

 

C'est là l'intérêt de l'article ci-dessous que nous reproduisons du site «Le Grand Soir» avec les réserves ci-dessus

 

Pierre Verhas

 

 

 

mardi 30 juillet 2013

Monsanto achète Blackwater, la plus grande armée mercenaire du monde. ERRATUM : après vérification il faut plutôt lire le titre "Monsanto achète LES SERVICES de Blackwater..." (LGS) 


Matriz del Sur

 

S’il manquait quelque chose à la néfaste société Monsanto, c’était une armée officielle d’assassins payés. C’est fait : Monsanto est la société « parapluie » de Resident Evil mais dans le monde réel. Elle contrôle la distribution des aliments, partage des financiers avec l’industrie pharmaceutique et fabrique des armes nucléaires et bactériologiques.

 

C’est ce que révèle un article de Jeremy Scahill pour le journal « The Nation » dans lequel il informe que la plus grande armée mercenaire de la planète, le « service » criminel d’intelligence Blackwater (connue sous le nom de Xe services et plus récemment sous celui d’Academi), a été vendu à la société transnationale Monsanto.

 

Après d’innombrables plaintes internationales pour violation de la loi, et s’étant fait connaitre par ses massacres en Irak et dans d’autres pays, Blackwater a changé de nom en 2009. Toutefois il continue d’être le plus grand sous-traitant privé du Département d’Etat des Etats-Unis en tant qu’agence secrète de « services de sécurité » qui pratique le terrorisme d’état en donnant au gouvernement la possibilité de le nier.

 

POURQUOI LES CONCERTS DE CASSEROLES NE SERVENT A RIEN ?

 

Political Blind Spot a dénoncé le fait que beaucoup d’agents de la CIA et d’ex militaires travaillent pour Blackwater ou pour des compagnies en relation qui cherchent à détourner l’attention de sa mauvaise réputation et à réaliser d’importants bénéfices commerciaux. Ces mercenaires vendent leurs services, qui vont de l’information illégale, à l’intelligence d’infiltration, le lobbysme politique et l’entrainement paramilitaire, à des gouvernements, des banques, et des sociétés multinationales. Selon Scahill, les affaires avec Monsanto, Chevron, et des géants financiers comme Barclays ou Deutsche Bank, se développent par le biais de deux entreprises (Total Intelligence solutions et Terrorism research center) dont le propriétaire est Erik Prince, qui est également propriétaire de Blackwater .

 

 

 

Monsanto_Blackwater.jpg 

 Les mercenaires de Blackwater aussi au service de Monsanto 

 

 

C’est quand il était directeur de Total Intelligence Service en 2008, que Cofer Black (qui s’était fait connaitre par sa brutalité en tant que directeur de la CIA), contacta Monsanto. Monsanto s’offrit ses services pour espionner et infiltrer des organisations de droits de l’homme, des droits des animaux et des organisations ayant des activités anti transgéniques, en plus d’exercer un contrôle sur d’autres sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques.

 

La société Monsanto n’assassine pas seulement des personnes avec ses produits chimiques mais aussi par balles et au moyen d’ « accidents ». Ses victimes sont des journalistes, des activistes politiques, et tous ceux qui peuvent être un obstacle potentiel à ses plans d’expansion. Contacté par Scahill, le directeur de Monsanto, Kevin Wilson refusa de faire des commentaires ; toutefois, il fut confirmé plus tard à « The Nation » que Monsanto avait passé un contrat avec Total Intelligence en 2008 et 2009 mais, selon Monsanto , c’était seulement « pour faire un suivi d’information publique de ses opposants. Le directeur de Monsanto crut bon de préciser que Total Intelligence était une société « totalement séparée de Blackwater ».

 

Mais Scahill possède des copies de courriers électroniques de Cofer Black envoyés après la réunion avec Kevin Wilson de Monsanto, ou il explique à d’autres ex agents de la CIA, que cette réunion avait mis en évidence le fait que Total Intelligence était devenu « le bras d’intelligence de Monsanto » pour espionner les activistes et faire d’autres actions comme par exemple intégrer légalement ces groupes.

 

Monsanto a payé 127.000 dollars à Blackwater en 2008, et 105.000 en 2009.

 

Il n’est pas surprenant qu’une entreprise amplement dédiée à la science de la mort, comme Monsanto, qui dès le début s’est consacrée à produire des poisons toxiques comme l’Agent Orange, les PCB (biphényles chlorés), des pesticides, des hormones, des graines génétiquement modifiées, et même la bombe atomique, s’associe avec une organisation d’assassins et de mercenaires.

 

LES DEBUTS DE LA RELATION BILL GATES ET MONSANTO

 

Presqu’en même temps que la publication de cet article dans « The Nation », l’organisation des agriculteurs organiques Via Campesina, signala que la fondation Bill et Melinda Gates avait acheté 500.000 actions de Monsanto, au prix de plus de 23 millions de dollars faisant ainsi tomber leur masque de philanthropes. C’est encore une association de criminels qui n’a rien de surprenant.

 

 

 

bill_gates_raw_milk_monsanto--1-.jpg 

 Le "philanthrope" Bill Gates s'est mis lui aussi au service de Monsanto. Dans quel but ? 

 

 

 

Bill Gates contrôle plus de 90% du marché des licences dans le monde de l’informatique, en plus de promotionner des campagnes de vaccination pour les laboratoires génocidaires, tout en étant responsable d’expérimentation illégale de médicaments dans des pays sous-développés ; pendant que Monsanto contrôle 90% du marché mondial des graines transgéniques et des graines commerciales au niveau mondial, et a fondé « Pharmacia » qui appartient aujourd’hui à Pfizer.

 

En d’autres termes, il n’existe pas de pires monopoles dans le secteur industriel, ni d’aussi immenses. L’existence même de ces sociétés implique que la terre est sous le joug d’un régime financier totalitaire qui nie le principe de « compétitivité de libre commerce ». Bill Gates aussi bien que Monsanto sont extrêmement agressifs quand il s’agit de défendre leurs monopoles mal acquis.

 

 

    (...) Bill Gates et Monsanto se consacrent à détruire l’agriculture organique dans le monde entier, ce quidébuta avec la création de l « Alliance pour une révolution verte en Afrique » (AGRA) qui œuvra comme un cheval de Troie pour enlever les graines traditionnelles aux pays Africains pauvres et les remplacer par des graines transgéniques. Pour cela, la fondation engagea Robert Horsch en 2006, qui était alors directeur de Monsanto. Maintenant Gates obtient de grands bénéfices en se soumettant aux politiques de dépeuplement (...) (1).

 

source http://www.matrizur.org/index.php?option=com_content&view=article&...

Traduction IRISINDA pour le Grand Soir

 

(1) Passages supprimés par nous, car étant hors sujet et non étayés par des sources.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre verhas
commenter cet article

commentaires

omni tech support guides 01/10/2014 10:57

Capitalism is adapted successfully by many countries across the world. However, the situation is not the same in all countries. The recent incident that took place at Missouri is an example for that. If it is followed properly, then it is the best.

clovis simard 31/10/2013 20:33

Tueur né ou tueur fabriqué ?fermaton.over-blog.com