Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 14:59
Spitzer découvre le plus grand anneau de Saturne et dévoile le mystère sombre de Japet
Le télescope spatial Spitzer a découvert un énorme anneau autour de Saturne, de loin le plus grand des nombreux anneaux de la planète géante.

La nouvelle ceinture est aux confins du système saturnien, avec une orbite inclinée de 27 degrés par rapport au plan de l'anneau principal. La majeure partie de son matériel commence à environ six millions de kilomètres de la planète et s'étend vers l'extérieur encore approximativement sur 12 millions de kilomètres. L'une des lunes de Saturne les plus éloignées, Phoebe, circule dans l'anneau récemment découvert, et est probablement la source de son matériel.


L'anneau géant découvert par Spitzer

Cet anneau est également épais, sa dimension verticale fait environ 20 fois le diamètre de la planète. Il faudrait environ un milliard de Terres pour remplir l'anneau. "C'est un anneau de très grande dimension" commente Anne Verbiscer, astronome à l'University of Virginia, Charlottesville. "Si vous pouviez voir l'anneau, il s'étendrait sur la largeur de deux pleines lunes dans le ciel, de chaque côté de Saturne."

L'anneau lui-même est ténu, composé d'une mince trame de glace et de particules de poussières. Les yeux infrarouges de Spitzer ont pu apercevoir la lueur de la poussière froide de la bande. Le télescope, lancé en 2003, est actuellement à 107 millions de kilomètres de la Terre en orbite autour du Soleil.

La découverte peut aider à résoudre une très vieille énigme sur une des lunes de Saturne. Japet a un aspect étrange, un côté est lumineux et l'autre est vraiment foncé, dans un motif qui ressemble au symbole du yin-yang. L'astronome Jean-Dominique Cassini a repéré la première fois la lune en 1671, et les années suivantes a découvert qu'elle a un côté sombre, maintenant appelé Cassini Regio en son honneur.

Le gigantesque anneau de Saturne pourrait expliquer le mystère Cassini Regio. L'anneau circule dans la même direction que Phoebe, tandis que Japet, les autres anneaux et la plupart des lunes de Saturne vont tous dans le sens opposé. Selon les scientifiques, une partie du matériel sombre et poussiéreux de l'anneau extérieur se déplace à l'intérieur de l'orbite de Japet, frappant la lune comme des moustiques sur un pare-brise.

"Les astronomes ont longtemps suspecté qu'il existe une lien entre la lune externe Phoebe de Saturne et le matériel foncé sur Japet," note Douglas Hamilton (University of Maryland, College Park). "Ce nouvel anneau fournit la preuve convaincante de cette relation."

Verbiscer et ses collègues ont utilisé l'appareil-photo infrarouge de longue longueur d'onde de Spitzer pour balayer une partie du ciel loin de Saturne et un peu à l'intérieur de l'orbite de Phoebe. Les astronomes ont eu le pressentiment que Phoebe pourrait tourner dans une ceinture de poussières soulevées de ses collisions mineures avec des comètes. Effectivement, quand les scientifiques ont jeté un premier coup d'oeil à leurs données de Spitzer, une bande de poussières a surgi.

L'anneau serait difficile à voir avec les télescopes en lumière visible. Ses particules sont diffuses et peuvent même s'étendre au-delà de l'essentiel du matériel de l'anneau jusqu'à Saturne et vers l'espace interplanétaire. Le nombre relativement restreint de particules dans l'anneau ne refléterait pas beaucoup de lumière visible, spécialement au bord de Saturne où la lumière du Soleil est faible. "Les particules sont si diffuses qui si vous vous teniez dans l'anneau, vous ne le sauriez même pas," commente Verbiscer.

Spitzer a été capable de détecter la lueur de la poussière froide, qui est seulement d'environ 80 Kelvin (environ -193 degrés Celsius). Les objets froids brillent avec l'infrarouge, ou rayonnement thermique; par exemple, même une tasse de crème glacée brille avec la lumière infrarouge. Ces observations ont été faites avant que Spitzer ne vienne à cours de liquide réfrigérant en Mai et commence sa mission "chaude".

Source: Gilbert Javaux - PGJ Astronomie
Illustration: NASA/JPL-Caltech/Keck

Cordialement
Jean
===========================================================
Cercle Astronomique de Bruxelles (CAB) http://www.astro-cab.be/
Occultations of stars by the Moon (Apex) http://www.astrosurf.com/apex-occult
European Asteroïdal Occultation Network (EAON) http://www.astrosurf.com/eaon/
Popular Astronomy http://home.versateladsl.be/apexoccult/
Jean Schwaenen apexoccult@base.be
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre verhas
commenter cet article

commentaires