Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 21:11

  

De nombreuses manifestations populaires se sont déroulées dans les principales villes du Brésil, dont Rio de Janeiro, même pendant la visite du Pape François.

 

 

 Brésil Manif

Désormais le peuple brésilien ne se laissera plus leurrer : il exige l'essentiel et surtout le respect !

 

 

Ces mouvements populaires réclament la fin de l’austérité et un changement fondamental de politique : arrêter les somptuaires dépenses pour la Coupe du monde football, les Jeux Olympiques et même la récente visite du Souverain pontife tant que l’essentiel n’est pas assuré : l’alimentation, les soins de santé, l’éducation qui sont abandonnés au profit de constructions de stades, de bâtiments de prestige, d’équipements aussi coûteux qu’inutiles au peuple brésilien. À tout cela s’ajoute la corruption, l’intervention de groupes mafieux, les intérêts des grands groupes financiers. Bref, toute la panoplie ultralibérale est déployée au détriment de l’essentiel.

 

 

 Dilma-Rousseff.jpg

Dilma Roussef : une énorme déception !

 

 

 

Dilma Roussef qui représentait beaucoup d’espoir en succédant à Lula qui avait réussi à tirer 40 millions de Brésiliens de la pauvreté, a beaucoup déçu. Elle a cédé aux pressions de la haute finance et des Etats-Unis. Elle se montre en définitive faible et hésitante, au point qu’on envisage sérieusement le rappel de Lula.

 

Une résistance s’organise au Brésil. Le peuple n’est plus décidé à se laisser faire. À moins de risquer un affrontement majeur, Dilma Roussef devra céder à la pression populaire. Mais rien n’est encore établi.

 

En attendant, ne ratons pas l’essentiel. Le Brésil mérite autre chose que des grand-messes sportives, ultramédiatisées et basées sur la tricherie, pour le plus grand intérêt du capitalisme. Le peuple veut du pain ! Et aussi du respect ! Il n’est plus aveuglé par les jeux !

 

 

Pierre Verhas

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre verhas
commenter cet article

commentaires