Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 14:29

La plus grande « démocratie du monde » montrée en exemple à nos chères petites têtes blondes dans toutes les écoles d’ « Occident » n’élit plus ses représentants et en particulier, le premier d’entre eux, au suffrage universel.

 

 

 machine_vote_Palm_Beach.jpg

Une machine à voter en novembre 2000, dans le comté de Palm Beach en Floride

 

 

On se souvient de la première élection de George W Bush en novembre 2000. L’Etat de Floride, dont le gouverneur, Jeb Bush, était le frère du candidat républicain à la présidence, a fait recompter les votes dans des circonstances rocambolesques. On se souvient de cette scène où l’on voyait des assesseurs  analysant les cartes perforées des machines à voter à la lumière de lampes de bureaux. Résultat : l’Etat de Floride a permis à Bush d’avoir le nombre suffisant de grands électeurs pour qu’il soit désigné président des Etats-Unis. Son adversaire, le démocrate Al Gore, vice-président sortant, disposait cependant de bien plus de voix sur l’ensemble de l’électorat états-unien. En outre, ce que l'on ignore généralement, Jeb Bush avait fait voter une loi interdisant le droit de vote aux électeurs ayant commis des infractions mineures. Cela visait évidemment les Noirs et la population pauvre ! Ainsi, Al Gore aété privé de dizaine de millers de voix, alors que George W Bush fut déclaré vainqueur avec... 537 voix en plus ! 

 

 

 george_W_Bush.jpg

George W Bush n'était pas à sa place dans ce bureau !

 

 

Ainsi Bush put alors qu’il n’avait pas la majorité des suffrages, engager son pays dans des guerres sanglantes et désastreuses, dont l’une d’entre elle fut justifiée par un mensonge, il put porter atteinte aux droits constitutionnels des citoyens américains, il démantela l’économie nord-américaine par une politique ultralibérale insensée qui empêcha de répondre à la crise financière qui s’annonçait.

 

Ce premier traficotage du suffrage universel en annonce d’autres. Ils sont déjà en place pour les élections américaines de novembre prochain. La tricherie s’institutionnalise en quelque sorte. À cela, il y a deux raisons.

 

La première est l’évolution sans doute inéluctable des Etats-Unis, d’une fédération vers une confédération. En effet, les Etats américains acquièrent progressivement une plus large autonomie. La Cour suprême américaine crée une jurisprudence qui permet aux Etats de contourner la loi fédérale en bien des matières. On sait qu’aux USA, les Etats disposent de larges compétences. Ainsi, ils sont autonomes en matière de Justice à condition qu’ils ne soient pas en contravention avec la Constitution. C’est ainsi que plusieurs Etats appliquent la peine de mort. Leur tentation est d’étendre le champ de ces compétences pour dépendre de moins en moins de Washington.

 

Quant à l’organisation des élections fédérales pour la Chambre, le Sénat et le Président, chaque Etat procède comme il l’entend.

 

La seconde raison est la progression spectaculaire du conservatisme dans plusieurs Etats américains, essentiellement dans ceux du Sud. Par exemple, si le Tea Party qui s’inspire de la pensée néo conservatrice et qui est également très autonomiste : « Washington, c’est l’ennemi ! », il n’a pas réussi à imposer un candidat, ou plutôt une candidate, qui se réclame de son courant. Néanmoins, à la tête du parti républicain, son poids reste considérable et l’actuel candidat, le Mormon affairiste Mitt Romney, doit en tenir compte. Ce n’est pas pour rien qu’il a choisi comme candidat vice-président pour compléter son « ticket », un ultralibéral acharné.

 

 

 mitt-romney-paul-ryan.jpg

Mitt Romney et Paul Ryan : le ticket Mormon, affairiste, ultralibéral est-il prêt à tricher à nouveau comme leur illustre prédécesseur en 2000 ?

 

 

En tout cas, posons la question : les élections de novembre se dérouleront-elles dans les règles ? On peut en douter sérieusement. En effet, dans une douzaine d’Etats dirigés par les républicains depuis les élections « à mi-mandat » de 2010, le droit de vote des « minorités », c’est-à-dire, les jeunes, les Noirs, les Hispaniques, est menacé par des lois restrictives adoptées dans ces Etats. Ajoutons que ce sont ces catégories de la population américaine qui ont assuré la victoire d’Obama en novembre 2008.

 

Certes, ce ne sont pas des interdictions de voter qui sont édictées. Ce sont des dispositions réglementant l’inscription sur les listes électorales, ou limitant le nombre de jours d’accès aux bureaux de vote pour le vote anticipé, l’obligation de présenter une pièce d’identité avec photo – il s’agit du permis de conduire inaccessible à certaines minorités trop pauvres – mais aussi l’interdiction aux associations de défense des droits civiques d’exercer toute activité un an avant les élections. En outre, ces réglementations imposent à ces associations de déposer leurs listes dans les quarante-huit heures après leur date d’entrée en vigueur, sous peine d’une amende de 1000 dollars par jour de retard ! Et, comme par hasard, c’est en Floride que cette législation officiellement « anti-fraude » a été adoptée (voir le « Monde » du 4 septembre 2012).

 

 

 

 tea_party.jpg

Militante du "Tea party", un groupe néo conservateur radical et dangereux

 

 

Cela a un résultat : le nombre d’électeurs démocrates nouvellement inscrits sur les listes électorales en Floride  qui atteignait quelque 260.000 en 2000 est ramené aujourd’hui à 11.325 ! Un juge fédéral s’est inquiété de cette situation et a invalidé cette nouvelle réglementation le 29 août. Cependant, il ne reste plus que cinq semaines avant la clôture des listes, aussi il est quasi impossible d’y changer quelque chose.  

 

Au Texas, une réglementation imposant une pièce d’identité avec photo doit aussi être produite. Cette démarche implique également un extrait d’acte de naissance qui coûte 22 dollars. Mais, ici, étant donné l’immensité du territoire, certains électeurs doivent parcourir 250 miles (soit 402 km) pour accéder à leur bureau électoral ! Enfin, une autre disposition interdit d’ouvrir les bureaux de vote pour le vote anticipé, le dimanche. Or, traditionnellement, les Noirs vont voter après avoir participé à la messe du dimanche. Il est clair qu’au nom de la lutte anti-fraude, on vise en réalité à interdire le vote aux minorités.

 

 

 noirs_US.jpg

Les Noirs et les Hispaniques Etatsuniens plébiscitent Obama. C'est la raison pour laquelle les Républicains vont jusqu'à la fraude électorale organisée pour les empêcher de voter !

 

 

Cela ne s’arrête pas là. Il se constitue dans certains Etats, comme le Texas, des associations de citoyens qui se chargent d’envoyer des observateurs dans les bureaux de votes afin officiellement de veiller à éviter d’éventuelles fraudes. C’est le cas, entre autres, d’une association True the vote qui est en réalité proche du Tea party. On peut se demander pourquoi cette association qui compte des centaines de sections à travers le Texas contrôlerait ses amis républicains ? Eh bien ! La réponse devient vite claire : True the vote est surtout présente dans les circonscriptions où se trouvent un grand nombre de Noirs et d’Hispaniques. Elle a même réalisé une vidéo montrant des afro-américains et des Latinos prêts à se livrer à des fraudes électorales ! C’était évidemment un faux ! Voilà donc une association anti-fraude qui se livre elle-même à la fraude ! Et ce n’est pas tout : un des dirigeants de True the vote, Ted Poe, est proche du tristement célèbre Ku Klux Klan !

 

Comme l’écrit « Le Grand Soir » : « La stratégie de True the vote devient subitement plus claire : le droit d’exercer un contrôle démocratique sur le processus électoral cache en réalité la volonté de marquer sa présence en plaçant systématiquement des groupes d’observateurs dans les bureaux de vote connotés racialement, et ce à des fins évidentes d’intimidation. »

 

Ainsi, True the vote fait des alliances avec des notables locaux qui lui permettront de contrôler l’accès au vote. Ainsi, dans le comté de Harris, True the vote a obtenu la liste des électeurs inscrits en 2010, ce que le Parti démocrate n’a pas réussi à acquérir. Si on consulte le site de cette association (http://www.truethevote.org/) on s’aperçoit très vite que son objectif est d’écarter tous les électeurs susceptibles de voter pour Barak Obama. Plus inquiétant, True the vote est implanté dans de nombreux Etats comme la Floride, l’Ohio, la Pennsylvanie, etc. Ce n’est donc manifestement une manifestation « spontanée » de citoyens. C’est une arme de guerre pour le camp républicain le plus conservateur. Les modérés n’y ont pas leur place !

 

 

ku-klux-klan.jpg     Tea_Party_rassemblement.jpg

Y a-t-il des connivences entre le sinistre "KKK" et certains éléments du Tea Party ?

 

 

Dans ce qu’il est convenu d’appeler « la plus grande démocratie du monde », le suffrage universel est menacé. La réélection de Barak Obama est sérieusement compromise, car ces fraudes organisées sont destinées à exclure des centaines de milliers d’électeurs qui feraient certainement la différence en faveur du Président sortant.

 

Cette menace s’étend au-delà des Etats-Unis. Récemment, un haut fonctionnaire de la Commission européenne faisait part de son dépit : « Cette démocratie parlementaire et ces référendums freinent notre action. Il est temps d’y mettre fin ! » Il n’est manifestement pas le seul à penser ainsi.

 

Mais d’autres seront là pour les empêcher de museler les peuples. Le suffrage universel est menacé, mais il est encore bien vivant. C’est à nous tous de le vouloir !

 

Pierre Verhas

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre verhas
commenter cet article

commentaires