Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

8 juin 2021 2 08 /06 /juin /2021 19:29

 

 

 

Il fallait s’y attendre ! L’affaire du voile déclenche les passions, mais aussi provoque des réactions chèvrechoutistes de la part de responsables politiques qui craignent diviser leur propre camp en prenant une position nette sur la question. C’est la pire des choses !

 

Soyons clairs : je n’aime pas le voile comme symbole du religieux et parfois même de l’extrémisme, mais je m’oppose à son interdiction justement parce que je suis un laïque. La laïcité qui défend la liberté et prône tout ce qui unit s’accommode mal d’interdits. De plus, je suis convaincu qu’on ne parlerait plus de cette question lancinante si on n’adoptait pas des réglementations en général inapplicables.

 

Comme nous l’avons évoqué dans l’article précédent d’Uranopole (https://uranopole.over-blog.com/2021/06/le-piege-du-voile.html ) « Le piège du voile », de nombreuses et contradictoires interprétations du droit et des prises de position politiques opposées et cachant mal des arrière-pensées dictées par l’électoralisme, rendent quasi impossibles l’adoption d’une conception claire et majoritaire en la matière. Nous avons évoqué le communautarisme des écologistes, voici que Paul Magnette, le président du PS, nous sert un compromis boiteux sur le port du voile dans les administrations et les services publics. Tout cela, parce qu’il veut éviter une division au sein de son parti, car aucun responsable n’a eu le courage de lancer un débat sur la question. Par exemple, Ahmed Laaouej, président de la Fédération bruxelloise du PS, avait promis d’organiser un congrès sur la question de la laïcité. On attend toujours.

 

 

 

Paul Magnette, président du PS et bourgmestre de Charleroi n'arrive pas à avoir une position claire sur la question du voile, autrement dit de la relation avec la communauté musulmane.

Paul Magnette, président du PS et bourgmestre de Charleroi n'arrive pas à avoir une position claire sur la question du voile, autrement dit de la relation avec la communauté musulmane.

 

 

 

Là où ça débloque…

 

Mais quel est ce compromis proposé par Paul Magnette ? Première réflexion. Il n’est pas issu d’un congrès ni même du bureau du PS. C’est du Po Paul tout craché ! Il l’explique dans une interview au quotidien bruxellois « Le Soir » :

 

« … cela va demander un travail extrêmement fin, structure par structure, comme ça a été fait au Canada, et puis il faudra inscrire les fonctions, très précisément, dans les annexes des textes légaux. Exemple : un chauffeur de métro n’exerce pas de fonction d’autorité, il peut porter un signe convictionnel, mais pas les contrôleurs qui circulent sur le réseau. Un chauffeur de bus des TEC exerce la police sur son bus, c’est dans son mandat, donc c’est une fonction d’autorité donc il doit être neutre. C’est la fonction qui doit déterminer les choses. »

 

En gros, le président du PS rejoint les motifs du jugement du Tribunal de travail de Bruxelles. C’est ce qu’on appelle la « neutralité inclusive », c’est-à-dire celle de la fonction et non de la seule apparence. Motifs qui, d’après moi, peuvent apaiser les choses. Quant à son application, bonjour les embrouilles ! Parce qu’en définitive, le voile à la suite des campagnes islamophobes des extrémistes de droite et de leurs « compagnons de route » comme l’ineffable GLouB, ont porté leurs fruits amers, parce que le traumatisme des attentats de 2015-2016 n’est toujours pas guéri, parce que la cohabitation dans les « quartiers » reste difficile, il sera dès lors très compliqué de trouver une solution acceptable pour tous.

 

 

 

 

Ahmed Laaouej, président de la Fédération bruxelloise du PS semble hésiter à organiser un congrès sur la laïcité.

Ahmed Laaouej, président de la Fédération bruxelloise du PS semble hésiter à organiser un congrès sur la laïcité.

 

 

 

Mais là où ça débloque, c’est lorsque Magnette dit : « En 2015, j’étais partisan d’une interdiction totale et radicale et puis un certain nombre d’expériences comme gestionnaire local me font dire que ce n’est pas la bonne manière de faire, c’est contre-productif. Ce sont aussi des parcours très personnels, très intimes, à la limite je me sens même un peu gêné comme homme blanc de près de 50 ans d’interpréter des choses sur lesquelles par définition je ne peux pas avoir d’avis intime. »

 

Ainsi, le président du PS semble assez proche de ce qu’on appelle les « accommodements raisonnables » qui sont justement originaires du Canada (voir à ce sujet Uranopole, 2009 : https://uranopole.over-blog.com/article-l-affaire-des-minarets-et-le-vivre-ensemble-41383633.html ). Le Canada, cependant, tout en gardant certaines dispositions, a abandonné le principe des accommodements pour éviter justement de verser dans le communautarisme. Certes, ce qu’il dit sur les chauffeurs des TEC (Société des transports en commun de Wallonie) est tout à fait juste et entre dans un système équilibré.

                                                                                                                                       

Bienvenue au club Po Paul !

 

Mais où cela ne va plus, c’est sa gêne d’être un « homme blanc de près de 50 ans » ! Il a oublié de dire « hétérosexuel » … Bienvenue au club Po Paul : je suis aussi un mâle blanc hétéro de largement plus de 50 ans !

 

Alors, Po Paul, on verse ainsi dans la « pensée woke » ? On est complexé par son état ? Vous vous sentez responsable des exactions de vos ancêtres congénères en Afrique et en d’autres lieux ? Eh bien ! Po Paul, je vous fais un aveu : J’ai un aïeul indirect qui fut un assassin au Congo entre les deux guerres. Ce personnage a déshonoré ma famille et je ne rate pas une occasion de dire ce qu’il fut réellement. Cependant, je ne me sens nullement responsable de ses crimes. L’ascendance comme la descendance n’est pas toujours honorable. C’est une loi de la vie.

 

Politiquement, Paul Magnette, vous tombez dans le piège woke de culpabilisation. La réalité est là : tous les peuples furent colonisés à un moment ou à un autre et tous les peuples colonisèrent à un moment ou à un autre. C’est l’histoire et vous le savez bien ! En vous présentant comme les bourgeois de Calais se rendant à l’Anglais, vous affaiblissez votre position politique. Et là, c’est grave ! Cela ne résoudra rien, bien au contraire. D’ailleurs, votre partenaire libéral flamand, Egbert Lachaert, vous appuie. Et c’est sur le plan idéologique, votre plus redoutable adversaire !

 

 

 

 

Egbert Lachaert, président du très néolibéral Open Vld a tendu un piège à Paul Magnette qui est prêt d'y tomber.

Egbert Lachaert, président du très néolibéral Open Vld a tendu un piège à Paul Magnette qui est prêt d'y tomber.

 

 

Voilà où mène le refus du débat, le sempiternel compromis boiteux : on renonce à ses principes fondamentaux. On préfère le consensus mou et on tombe dans le piège de la redoutable pensée « woke » dite décoloniale, intersectionnelle qui a pour conséquence de réveiller la guerre des races. (voir au sujet de la pensée woke Uranopole : https://uranopole.over-blog.com/2020/06/le-debat-oui-mais-pas-le-baillon.html )

 

Président Magnette, s’il vous plaît, n’oubliez pas l’essentiel : combattons la lutte des races, occupez-vous de la lutte des classes !

 

 

 

Pierre Verhas

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

christian coppola 09/06/2021 07:40

Pas inutile de rappeler que ce n'est pas parce que l'on est contre le port du voile dans les administrations et que l'on veut que la neutralité soit respectée sans conditions que l'on est islamophobes et d'extrême droite.Le simplisme me gonfle aussi.