Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

17 janvier 2022 1 17 /01 /janvier /2022 17:50

 

 

La droitisation en marche

 

 

Le ministre libéral du budget et des finances du gouvernement wallon Jean-Luc Crucke  a été poussé à la démission par son propre président de parti, l’ineffable Georges-Louis Bouchez dit GLOUB à cause d’un projet de décret pour « un impôt plus juste » qui ne plaît pas aux ultralibéraux du MR.

 

 

 

Georges Louis Bouchez dut GLOUB aux côtés de Jean)Luc Crucke qui devant la presse annonce qu'il claque la porte.

Georges Louis Bouchez dut GLOUB aux côtés de Jean)Luc Crucke qui devant la presse annonce qu'il claque la porte.

 

 

 

Crucke a déclaré qu’il n’était plus en adéquation avec la ligne de son parti, le Mouvement Réformateur (MR) et par après, il a dit « Je suis libéral, pas conservateur ! ». Autrement dit, il dénonce la droitisation de son parti qui est au pouvoir au gouvernement fédéral, à la Région wallonne et à la Fédération Wallonie-Bruxelles. En effet, GLOUB multiplie les déclarations les plus réactionnaires, comme des propos flatteurs sur Zemmour, la fermeté à l’égard des migrants ; la tolérance zéro en matière judiciaire, etc. Il a même été visité les jeunesses nationalistes flamandes qui sont le vivier du néo-nazi Vlaams Belang et de la très droitière NV-A. GLOUB va tellement loin que certains de ses partenaires au gouvernement menacent de se passer de son parti et parmi eux, les libéraux flamands ! Le ministre de la Justice, le libéral flamand Van Quikenborne, a parlé du MR comme « Mouvement Réactionnaire » ! Ambiance !

 

 

En France, inquiétude au LR, le parti fondé par Sarkozy, « Les Républicains » avec comme candidate à l’élection présidentielle Valérie Pécresse. Les pontes du parti observent que bon nombre de maires LR parrainent Zemmour ! Pécresse s’est allié avec le député très droitier Niçois Éric Ciotti. Donc, pour beaucoup de membres de ce parti, malgré un net virage à droite, le programme de Pécresse n’est pas suffisamment droitier ! Ils préfèrent Zemmour !

 

 

 

Eric Ciotti et Valérie Pécresse s'aiment d'un amour tendre...

Eric Ciotti et Valérie Pécresse s'aiment d'un amour tendre...

 

 

 

Il est aussi vrai qu’avec une gauche en pleine déliquescence – et ce n’est pas Christine Taubira qui va la sauver – la droite dure et l’extrême-droite ont un boulevard devant elles.

 

 

On peut remercier le président sortant Macron dit par notre ami Bernard Gensane, le banquier éborgneur – emmerdeur, qui a tout fait pour éliminer la droite républicaine et le PS qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Je conseille aux lecteurs d’Uranopole la livraison de janvier 2022 du « Monde diplomatique » qui contient une analyse approfondie du déclin de la gauche.

 

 

Macron cherche à affronter Le Pen ou Zemmour au second tour comme il l’a fait en 2017 en éliminant ses concurrents républicains et socialistes. C’est un jeu d’apprenti-sorcier. N’oublions pas qu’en 2017, Macron l’a emporté malgré plus de 60 % d’abstentions ! L’abstention risque d’être encore plus importante en mai 2022 et il n’est pas établi qu’il puisse former une majorité à l’Assemblée nationale.

 

 

À force de traficoter les institutions démocratiques classiques, on risque de les voir disparaître au profit de l’aventure !

 

 

P.V.

 

 

 

La femme forte

 

 

Cette photo qui circule sur les réseaux sociaux a été prise en Irlande en 1972, en pleine guerre entre l’IRA et l’armée britannique en Ulster, et montre une jeune fille qui tire avec l’arme de son fiancé, blessé dans une bataille contre l’armée britannique. L’homme a survécu, transporté dans un lieu sûr, grâce au sacrifice de sa petite amie qui affronta les soldats anglais jusqu’à ce qu’elle soit tuée. Quand le commandant du bataillon anglais a découvert qu’il avait combattu une femme, il a ordonné à ses soldats de ne pas toucher à son corps et a permis aux Irlandais de l’enterrer. On dit qu’ils ont entendu le commandant anglais s’exclamer : « La reine ne se préoccupe pas de nous comme cette femme s’est inquiétée pour son homme et sa terre ».

 

 

 

 

Cette jeune femme s'est saisie de l'arme de son compagnon abattu par les "Brits" pour continuer le combat.

Cette jeune femme s'est saisie de l'arme de son compagnon abattu par les "Brits" pour continuer le combat.

 

 

 

La photo a été choisie comme symbole pour la fête de la femme en Irlande, à côté de la phrase :

 

 

« N’ayez pas peur de vous attacher à une femme forte. Peut-être qu’un jour elle sera votre seule armée » ...

 

 

Coupe du monde de foot au Qatar :le fric ; le fric et encore le fric !

 

 

 

Erik Cantonna, un des plus grands footballeurs de notre époque ne mache pas ses mots sur la Coupe du monde au Qatar qui se déroulera en novembre prochain. Pas en juillet, il y fait beaucoup trop chaud. Cela bouleverse la saison de football dans le monde entier. Evidemment, la Belgique avec ses « Diables rouges » y participera. On n’a pas entendu beaucoup de politiciens s’opposer à cette mascarade mercantile. Car, comme le dit Cantonna, ce n’est que du fric ! Il est vrai qu’il a de qui tenir, d’origine Sarde et Catalane, son père était un militant antifranquiste et lui n’a jamais caché son attachement aux valeurs de la gauche.

 

 

Erik Cantonna grand champion et homme de principes

Erik Cantonna grand champion et homme de principes

 

 

 

« Pour moi, ce ne sera pas une vraie Coupe du monde et je ne la regarderai pas. Je ne suis pas contre l'idée d'accueillir une Coupe du monde dans un pays où il y a la possibilité de développer et de promouvoir le football, comme l'Afrique du Sud ou les États-Unis. Au Qatar, cependant, la vérité est qu'il n'y a pas un tel potentiel, il n'y a rien. Tout est en fonction de l'argent. La façon dont ils ont traité les travailleurs qui ont construit les stades est horrible. Des milliers de personnes sont mortes, pourtant nous allons célébrer cette Coupe du monde. Je comprends que c'est un business, mais j'ai toujours pensé que le football était le seul endroit où tout le monde pouvait avoir une chance. »

 

 

On n’a pas entendu beaucoup d’autres voix autorisées pour avoir une telle analyse…

 

 

Pierre Verhas

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires