Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pierre verhas
  • : Blog consacré à l'actualité dans les domaines de la politique et de l'astronomie, vus au sens large. Ce blog n'est pas neutre : il se positionne à gauche, de philosophie laïque et donnant la primauté à l'expérience sur la spéculation. Ce blog est ouvert au débat, à l'exception des invectives, des attaques personnelles et des insultes qui seront systématiquement rejetées afin de permettre à chacun(e) de débattre en toute liberté et dans la sérénité qui n'exclut en rien la passion.
  • Contact

Recherche

2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 09:27
 
Après un premier survol en 2004, lasonde de l'Agence spatiale européenne a de nouveau survolé Phobos, une des deux lunes de Mars. Lors de ce second survol, la sonde s'est approchée bien plus près de Phobos qu'elle ne l'avait fait en 2004. Elle est passée à seulement 93 km de sa surface à la vitesse de 3 km/s, contre 200 km d'altitude.


Phobos survolé par Marx Express le 23 juillet 2008.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir (4514 x 3187 pixels)

Retour scientifique

Les images acquises lors de ce survol sont d'un très grand intérêt scientifique. Les plus fines, celles dont la résolution atteint 3,7 m par pixel sont les plus détaillées jamais obtenues.

Elles ont été acquises dans plusieurs longueurs d'ondes ce qui permettra de mieux déterminer les propriétés physiques de la surface de Phobos. Des régions mal connues ont également été partiellement photographiées en haute définition et des images en 3D révèlent la surprenante topographie de cette lune caractérisée par de grandes stries

Notez que ces images, comme celles acquises par MRO en avril 2008, seront utilisées par les responsables russes de la mission Phobos-Grunt pour déterminer le site d'atterrissage le plus approprié de cette ambitieuse mission de retour d'échantillons (2009).

Phobos

Phobos est une des plus petites lunes du Système Solaire aux formes très irrégulières (27 km x 22 x 19 km). Sa surface est littéralement criblée de cratères d'impact. Son plus grand cratère a un diamètre de 10 km, soit plus de 30 % de la taille du satellite.

Il se situe à 6000 km au-dessus de Mars. Aucun autre satellite dans le système solaire n'est aussi proche de sa planète. En raison de cette proximité à la planète rouge, Phobos est condamné. Dans environ 40 millions d'années, soit il se brisera pour former un anneau autour de Mars, soit il s'écrasera à sa surface.

De l'histoire de Phobos, on ne sait pas grand-chose. Il n'est même pas sûr que cette lune de Mars se soit formée en même temps que la planète rouge. L'idée qui prévaut actuellement est que, comme Deimos, Phobos serait un astéroïde de la ceinture de Kuiper capturé par Mars. Reste que le mécanisme de ces captures n'est pas très bien compris.

Source:ESA & flashespace.com
Illustration:ESA/ DLR/ FU Berlin (G. Neukum)

Cordialement
Jean
==================================================================
Cercle Astronomique de Bruxelles (CAB) http://www.astro-cab.be/
Occultations of stars by the Moon (Apex) http://www.astrosurf.com/apex-occult
European Asteroïdal Occultation Network (EAON) http://www.astrosurf.com/eaon/
Popular Astronomy http://home.versateladsl.be/apexoccult/
 
Jean Schwaenen apexoccult@versateladsl.be
         
     
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 15:56

Il convient de compléter notre article sur Siné en citant la phrase incriminée de la plume de Siné parue le 2 juillet.«  […] Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il (JS) vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

 

Le jeune homme en question est donc le fils de Nicolas Sarkozy. Cela ne fait que confirmer ce que nous avons écrit : est antisémite tout qui est opposé à Sarkozy. Et cela aurait été un quidam à la place de Jean Sarkozy, gageons qu’il ne se serait rien passé de même si la donzelle en question avait été la fille d’un milliardaire texan ou russe.

 

Comme l’écrit Thierry Savatier, chroniqueur au « Monde » : « A force de crier à l’antisémitisme à tout propos, ne court-on pas le risque, particulièrement dangereux, de décrédibiliser une juste cause, d’en banaliser la notion et de lasser une opinion qui restera sourde si un jour survient une alerte sérieuse ? Les avertisseurs d’incendie, pour être efficaces, ne doivent retentir que lors d’un véritable incendie, sinon, ce ne sont que des sirènes aux chants trompeurs. »

 

Savatier rappelle l’affaire Hannah Arendt suite à la publication de son ouvrage Eichmann à Jérusalem où elle assista à tout le procès.

 
On lui reprocha son antisémitisme suite à la publication en français de son ouvrage. En effet Arendt, une des plus grandes philosophes du XXe siècle, parla de « banalisation du crime » : « On lui reprocha sa théorie de la « banalisation du mal », en l’interprétant plus ou moins délibérément de façon erronée, et surtout on lui fit grief d’avoir écrit que certaines autorités juives (les Conseils juifs dans quelques pays occupés) avaient coopéré avec les nazis, en désignant des victimes pour, en théorie, en sauver d’autres. Une telle vision de l’histoire était inacceptable aux bien-pensants. On fustigea Arendt pour avoir dévoilé une réalité gênante. On posa ouvertement la question « Arendt est-elle antisémite ? » Cependant, elle n’avait rien inventé : elle ne faisait que retranscrire les conclusions des juges Yitzak Raveh et Halévi (qu’il serait ridicule de soupçonner d’antisémitisme) que l’on peut retrouver en lisant les minutes du procès Eichmann. » Savatier ajoute : « La philosophe, que je tiens, sous ma seule responsabilité, comme l’un des plus grands esprits du XXe siècle, fut l’objet d’un lynchage médiatique dont elle souffrit jusqu’à sa mort, parce qu’elle était sortie des propos convenus. » Sortir des propos convenus, voilà ce qu’il est interdit de faire !

 

Une autre persécution eut lieu en 2002. La victime expiatoire fut Edgar Morin, sociologue universellement connu.

  

Il publia en 2002 dans le « Monde » un article intitulé : « Israël – Palestine, le cancer ». Suite à un violent lynchage médiatique, il fut condamné par la Cour d’appel de Versailles en 2005 pour « discrimination raciale ». La Cour de cassation cassa cet arrêt en juillet 2006.

 

Nous nous trouvons une fois de plus dans le cas d’un écrivain connu qui est traîné devant les tribunaux pour « antisémitisme ».

 

Cette Inquisition représente un grave danger et s’inscrit bien dans la lignée du « sarkozysme » qui refuse toute liberté critique. La patrie de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité et des Droits de l’Homme et du Citoyen est en danger.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 15:00

 

Voilà donc la très parisienne affaire dont se délectent les intellos germanopratins affalés sur l’une ou l’autre plage méditerranéenne. Que se passe-t-il donc ?

 

Siné se fend d’un papier dans « Charlie Hebdo » où il fustige un « fils de » dévoré d’ambition, prêt à une conversion à la religion juive afin d’épouser une riche héritière.

 

Tollé dans le microcosme ! Siné est affublé du qualificatif fort peu flatteur « d’antisémite ». Il est accusé d’appartenir à la gauche antisioniste qui est considérée comme se servant de sa critique à l’égard de la politique de l’Etat d’Israël en camouflage de la réalité : son antisémitisme.

 

Cela devient une habitude chez une caste intellectuelle proche du pouvoir « Sarkozien » d’attaquer méchamment tout adversaire en le clouant au pilori et en lui faisant porter un carcan infâmant. On compte parmi ces charmants individus l’ineffable autant qu’inévitable Bernard-Henri Lévy, Assouline, le géostratège qui n’arrête pas de se gourer, Alexandre Adler, le directeur de « Charlie Hebdo » Philippe Val qui voit ainsi une possibilité de se débarrasser de Siné dont un licenciement normal, au vu de son ancienneté, aurait coûté beaucoup trop cher, le directeur de « Libération » Laurent Joffrin. Tous ces gens se jettent sur la « proie » Siné. On se croirait à une séance de l’Inquisition au Moyen-âge.

 

Certes, comme a le courage de l’écrire Luc Le Vaillant dans « Libération » du 29 juillet, dont il est un des chefs de rubrique,  on porte atteinte à la liberté d’expression et au droit à la satire. Il ajoute :

 

« Plus grave que la dernière balourdise de Siné, me semble être l’instrumentalisation de l’antisémitisme au sein des débats qui opposent les deux gauches. Il est catastrophique de suspecter immédiatement d’antisémitisme qui critique l’expansionnisme sioniste au temps des colonies de peuplement ou qui interroge la nature religieuse de l’Etat d’Israël. Il est plus que pénible d’être regardé comme possible antisémite quand on attaque les dérapages de l’empire américain, «meilleur ami d’Israël», quand on s’oppose à l’Europe libérale que Bruxelles fourgue à coups de oui ou quand on voudrait faire plus que «réguler» le capitalisme. Ne reste aux stigmatisés qu’à opposer un inaudible : «Je ne suis pas antisémite parce que je ne suis pas antisémite».

Ajoutons qu’être opposé à Sarkozy est assimilé à l’antisémitisme selon BHL et Adler…

Remarquons aussi l’alliance de fait de « Libération » (Joffrin) et du « Figaro » (Adler). Voilà la conséquence de la prise en main des organes de presse par le haut patronat français : Dassault pour le « Figaro » et Rothschild pour « Libé ».

Cette affaire est grave car l’objectif final est d’imposer une pensée ultra-libérale « unique » en mettant la main sur la presse d’opinion.

Enfin, et c’est sans doute le plus important en cette affaire, ces Messieurs qui sont si prompts à qualifier « d’antisémite » ceux qui leur déplaisent, pour des motifs futiles en les livrant à la Justice, via la LICRA, ne se rendent pas compte qu’ils vident le mot « antisémitisme » de sa substance. Ce terrible mot qui désignait les responsables de la Shoah et les écrivains pousse – au – crime de la dernière guerre.

Il est vrai que dans la « pensée unique », les mots changent de sens. George Orwell avait vu juste.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 19:42
La marque aux trois bandes a annoncé qu'elle allait progressivement délocaliser ses usines chinoises en raison des salaires trop élevés fixés par le gouvernement. Un salarié d'un sous-traitant des marques de sport gagne environ de quoi s'acheter une paire de chaussures par mois. Indécent.


 
 
On connaissait les banderoles «footballeurs, trop payés !», le CEO d'Adidas vient de pointer du doigt les nouveaux barons de l'industrie sportive: les ouvriers chinois. Herbert Hainer a en effet déclaré dans le journal WirtschaftsWoche que son entreprise envisageait de délocaliser sa production chinoise vers des pays plus compétitifs : «Les salaires qui sont fixés par le gouvernement, sont progressivement devenus trop élevés» estime-t-il. Le numéro deux mondial des équipements sportifs produit pour le moment la moitié de ses chaussures en Chine. Mais cette proportion «va reculer». C'en est donc fini du Made in China. Adidas regarde plutôt du côté du Vietnam, du Cambodge, du Laos et des anciens pays de l'Est.
 
200 euros par mois pour un salarié chinois
En quoi la Chine est-elle vraiment trop chère pour Adidas ? Une travailleuse produisant des chaussures Adidas à Shenzhen, généralement une jeune femme migrante vivant dans un dortoir de 12 lits, devrait consacrer 1 mois de salaire pour acquérir, la paire de chaussures qu'elle a elle-même produite.
Selon les dernières chiffres du Bureau National des Statistiques, un salarié urbain émarge en moyenne à 200 euros par mois, ce qui lui permettrait d'acheter près de 3 paires de baskets Adidas en période de soldes. Rien à voir avec les revenus de la population agricole, proches des 40 euros par mois. Pas mal par rapport au Bangladesh où le salaire mensuel moyen est d'environ 20 euros. Mais pas mirobolant par rapport au Vietnam, où le salaire mensuel moyen -très variable aussi selon les régions- tourne autour de 50 euros. Pas de quoi s'acheter des godasses de la marque aux trois bandes. Ou alors des fausses. En fait, Adidas prépare surtout l'avenir. Les salaires des chinois -urbains ou agricoles- ont connu des taux de croissance de près de 20% au premier semestre 2008. A cette allure, la Chine pourrait rapidement devenir moins attractive.

 Des conditions de travail dégradantes
L'organisation « PlayFair 2008 » qui a publié cette année un rapport sur les conditions de travail en Chine dans l'industrie du sport décrit un présent beaucoup plus sombre: des salaires inférieurs au minimum vital, des « conditions de travail dégradantes », une « absence de respect des libertés syndicales », un « recours généralisé à la main d'œuvre occasionnelle ». Play Fair a travaillé aussi bien sur les marques Adidas, Nike, Puma, new, Balance, Reebok constatant que les prestataires de ces marques ne payaient pas toujours leurs ouvriers au niveau du salaire minimum local. L'organisation reconnaît tout de même que les pressions exercées sur leurs sous-traitants chinois par ces grandes marques ont « adouci certains procédés disciplinaires, concernant les heures supplémentaires, les conditions de vie dans les dortoirs pour les travailleurs migrants ». 
 
Objectif : 5000 points de ventes Adidas en 2010
L'association a aussi mené une enquête économique sur les bénéfices des marques de sport. Les chiffres annoncés permettent de relativiser les salaires indécents des ouvriers chinois. Adidas aurait ainsi engendré 1,1 milliard de dollars de résultat avant impôts en 2007, en progression de 68% par rapport à 2006. Herbert Hainer espère atteindre le chiffre de 5000 points de vente en 2010 et 1,56 milliards de chiffres d'affaires. Car au delà de la délocalisation des usines chinoises, c'est un nouveau positionnement stratégique de la marque de sport vis à vis de l'empire du Milieu qui se profile.

 
Le Made in china remplacé par le sold in China?
Adidas ouvrira le 8 août prochain, son plus grand magasin du monde (3170 mètres carrés) à Pékin et mise sur l'événement pour développer son activité dans le pays.
« La valeur du marché chinois des articles de sport se situerait actuellement entre 4,2 et 5,6 milliards de dollars par an et les analystes prédisent que les dépenses des consommateurs (…) continueront à connaître une croissance à deux chiffres au cours des prochaines années. A la différence des marchés de vêtements et de chaussures de sport nord-américain et européen, le marché chinois offre un potentiel de croissance pratiquement illimité » écrit Play Fair dans son étude.
C'est un fait, la Chine n'est plus une usine, désormais la Chine est un marché.

Mardi 29 Juillet 2008 - 00:04
Régis Soubrouillard
Marianne2.fr

Ajoutons que ce drame social va avoir des conséquences inattendues. Les multinationales ne trouveront plus où délocaliser car les salaires dans les pays du Tiers-monde ont tendance à monter. Des organisations syndicales parviennent difficilement et dans des conditions dangereuses pour leurs militants, à s'organiser et à faire pression sur un patronat de plus en plus exploiteur.

Les temps changent...
.
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 16:20
 
Les derniers résultats du satellite français CoRoT, en orbite depuis plus de 550 jours, ont été présentés lors de diverses conférences scientifiques tenues récemment. Sur ses deux missions principales que sont la recherche de planètes extrasolaires et la physique des étoiles (l'étude de l'intérieur des astres grâce à la sismologie), le satellite a obtenu des données d'une extrême précision, inédites pour la plupart, dont voici communiqués ici quelques exemples.


COROT en orbite autour de la Terre (vue d'artiste)

Les chercheurs du Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique (LESIA ) de l'Observatoire de Paris sont à l'origine de cette mission spatiale, financée majoritairement par la France, avec la collaboration de l'Autriche, l'Allemagne, la Belgique, le Brésil, l'Espagne, l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et réalisée sous la maîtrise d'oeuvre du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales).


CoRoT découvre un système planétaire inédit

CoRoT utilise la méthode des transits pour détecter des planètes extrasolaires, mesurant l'assombrissement de l'éclat d'une étoile lorsqu'une éventuelle planète, un compagnon, passe "en transit" devant elle. Il détecte ainsi la planète et détermine, à l'aide d'observations complémentaires au sol sur de grands télescopes, sa masse et son diamètre.

CoRoT a découvert très récemment CoRoT-Exo-4b. C'est une planète géante gazeuse semblable à Jupiter: 0,72 fois moins massive et 1,17 fois plus grosse qu'elle. Sa période de rotation autour de son étoile est de 9,2 jours, ce qui en fait la période de rotation la plus longue connue à ce jour pour une exoplanète.


Courbe de lumière de CoRoT-Exo4 repliée, avec le meilleur fit du transit (Aigrain et al 2008)

Grâce à des observations menées sur plusieurs mois sans interruption, l'équipe de CoRoT a été en mesure de caractériser les variations de luminosité de l'étoile hôte, qu'elle a attribuées à la présence de taches sombres à sa surface, puis d'en déduire sa période de rotation. Elle a ainsi découvert que l'étoile, dont la masse est 1,13 fois celle du Soleil, formait avec sa planète un système synchrone. Ce résultat est inédit car la planète présente une masse trop petite et une distance trop grande par rapport à son étoile pour avoir avec elle ce genre d'effet synchrone.

La sismologie stellaire

Voici quelques exemples de résultats soulevant de nouvelles interrogations:

- CoRoT a découvert des oscillations analogues à celles déjà observées dans le Soleil, dans toutes les étoiles semblables au Soleil ; ce qui montre la parenté entre le Soleil et ces étoiles. Les niveaux des amplitudes de ces oscillations interpellent la communauté sur la théorie actuelle des processus de transport de l'énergie.
- CoRoT a mesuré les oscillations de dizaines d'étoiles géantes ; il apporte ainsi une confirmation éclatante à de premiers résultats obtenus par des observations au sol et ouvre un nouveau domaine d'investigation. Pour les étoiles les plus brillantes, CoRoT a été capable de détecter des fréquences très basses qui vont permettre de tester la structure de leurs couches internes.
- Dans de nombreuses étoiles, comme dans l'étoile hôte de CoRoT-exo-4b, CoRoT est capable de mesurer la période de rotation, aidant ainsi à franchir une nouvelle étape dans la connaissance sur leur évolution.
- A ce jour, CoRoT a observé plus de 50 000 étoiles. Des outils automatiques sont en cours d'élaboration pour pouvoir analyser un si grand nombre de courbes de lumière.
- Au moins 50% de ces étoiles ont des variations au cours du temps, une caractéristique que CoRoT a été capable de discerner, alors que jusque là seules 10 % des étoiles étaient détectées comme variables. Ces variations sont en cours de classification à l'aide d'un système d'apprentissage informatique.
  Source: Observatoire de Paris
illustrations: CNES / D.Ducros et Observatoire de Paris

 

Cordialement
Jean
==================================================================
Cercle Astronomique de Bruxelles (CAB) http://www.astro-cab.be/
Occultations of stars by the Moon (Apex) http://www.astrosurf.com/apex-occult
European Asteroïdal Occultation Network (EAON) http://www.astrosurf.com/eaon/
Popular Astronomy http://home.versateladsl.be/apexoccult/
 
Jean Schwaenen apexoccult@versateladsl.be
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 09:11
Voici donc, suite au chantage d'un quidam, un peu trop à cheval sur la propriété intellectuelle, le blog "uranopole" qui remplace le blog "astropole".

Pour le reste, nous maintenons notre ligne :

- astronomie : les dernières nouvelles et l'un ou l'autre article pédagogique ;

- politique : des commentaires et des nouvelles résolument progressistes dans le vrai sens du terme. Par exemple, la "gauche caviar" n'a pas sa place ici, autant que les différents courants de l'ultralibéralisme.

Bonne lecture et n'hésitez pas à réagir si vous l'estimez nécessaire.
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 09:09

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Partager cet article
Repost0